Cours 1 (16 janvier 10 février 2023)
Cours 2 (13 février
10 mars 2023)

Mot de bienvenue du directeur

Qu'ils soient installés sur des accélérateurs géants à haute énergie, en orbite autour de la terre ou en voyage dans l'espace, les détecteurs de particules sont les yeux des scientifiques engagés dans l'exploration de l'univers enchanté des phénomènes quantiques et des splendeurs cosmiques.

Les nouvelles technologies rendent les détecteurs de particules modernes toujours plus puissants, ce qui conduit à de nouvelles découvertes qui, à leur tour, entraînent de nouvelles avancées technologiques. Parmi les découvertes époustouflantes réalisées ces dernières années grâce aux progrès de l'instrumentation, on peut citer la production au CERN du boson de Higgs en 2012, la détection de neutrinos extra-terrestres de haute énergie par IceCube en 2013, et l'observation d'ondes gravitationnelles en 2016 par la collaboration LIGO/VIRGO.

Outre la science fondamentale, les développements dérivés de ces dernières années ont fait que les détecteurs de particules nous accompagnent dans notre vie quotidienne dans des domaines aussi divers que l'imagerie médicale, le séquençage de l'ADN et la communication par fibre optique.

L'École européenne d'instrumentation en physique des particules et des astroparticules (ESIPAP) est une école unique au monde. Lancée en 2014, nous comptons plus de 200 anciens élèves issus de plus de 20 pays, dont beaucoup ont poursuivi leur carrière dans de grands laboratoires comme le CERN, dans le monde universitaire ou dans l'industrie. L'ESIPAP leur a donné un de leurs premiers goûts en matière de collaboration internationale, sans laquelle aucun programme scientifique d'envergure ne peut être conçu et dont je peux témoigner en tant que membre des collaborations ATLAS et DUNE.

Pour tous ceux qui souhaitent se lancer dans une carrière en instrumentation pour la physique des particules et des astroparticules, je vous encourage à poser votre candidature et je me réjouis de vous accueillir à Archamps pour ce qui sera sans aucun doute une étape importante dans votre parcours de début de carrière.

 

Prof. Johann COLLOT
Professeur de physique

Université Grenoble Alpes, CNRS, Grenoble INP, LPSC-IN2P3, Membre des collaborations ATLAS et DUNE

À propos

Organisée et hébergée par l'ESI à Archamps, France - Grand Genève, l'ESIPAP est une école supérieure internationale destinée aux scientifiques et ingénieurs hautement motivés qui étudient actuellement pour obtenir un master ou qui préparent une thèse de doctorat.

L'ESIPAP comprend deux cours intensifs de quatre semaines dispensés par un corps professoral international composé d'une cinquantaine d'experts de classe mondiale issus du monde universitaire, d'installations de recherche et de l'industrie. Le cours 1 (mi-janvier à mi-février) aborde la physique des détecteurs de particules, tandis que le cours 2 (mi-février-mi-mars) couvre les cours avancés et les applications. La dernière semaine du cours 2 est consacrée au travail de groupe sur une proposition de projet expérimental basé sur les détecteurs de particules. Les groupes sont encadrés tout au long de la semaine par une équipe très motivée d'anciens de l'ESIPAP.

Le programme est supervisé par un comité consultatif international qui comprend les universités participantes de l'ESIPAP. Les deux cours sont validés par des examens afin que ces dernières puissent attribuer des crédits ECTS et/ou des crédits de doctorat à leurs étudiants participants, le cas échéant.

Programme

Pour la session 2023, nous sommes ravis de revenir à un enseignement en face à face à Archamps, en France. Le programme détaillé est en cours de révision afin d'inclure les innovations testées avec succès lors des deux éditions en ligne, en s'appuyant sur le mélange de cours magistraux, de travaux dirigés, de sessions de laboratoire externes et de travaux de groupe qui fait la réputation de l'ESIPAP.

Témoignages d'étudiants

Opportunités de carrière