L’antimatière s’invite dans les lycées du Grand Genevois

Fascinante de mystère, l’antimatière, découverte en 1932, reste considérée comme l’une des plus grandes énigmes de la physique contemporaine. Les 9 et 10 juin derniers, 200 élèves des lycées des Glières (Annemasse) et Madame de Staël (Saint- Julien-en-Genevois) ont eu l’opportunité de comprendre et d’observer ces antiparticules depuis leurs salles de classe, dans le cadre…